Rhinite chronique – causes, symptômes, traitement

La rhinite chronique est une maladie troublante qui survient le plus souvent chez les enfants et les personnes âgées. Elle est généralement causée par une infection, d’habitude inoffensive, mais entraînant en conséquence des symptômes extrêmement gênants. Renseignez-vous sur les causes du rhume prolongé et sur la façon de lutter contres symptômes.

Causes de la rhinite

Dans la cavité nasale il y a diverses souches de bactéries, utiles et nocives. Un organisme en bonne santé s’adapte généralement efficacement à son niveau et à son activité grâce à un système immunitaire efficace. La muqueuse tapissant la cavité nasale produit du mucus qui hydrate l’épithélium et recueille les impuretés, et les cils vibratiles les éliminent à l’extérieur.

Cependant, quand nous sommes attaqués par une infection, les cellules immunitaires se mobilisent, il se produit une inflammation et un gonflement de la muqueuse, et une quantité accrue de mucus se dépose dans la cavité nasale. Parfois, dans une telle situation, une nouvelle infection se produit à cause des bactéries qui se développent dans les sécrétions restantes, ce qui conduit à une rhinite chronique, c’est-à-dire qui dure plus de quelques jours.

Les virus peuvent également être la cause d’une rhinite prolongée, généralement associée à une inflammation des sinus. La rhinite chronique est souvent une rhinite allergique. Les allergènes tels que le pollen, la poussière, les poils d’animaux, les champignons et les acariens provoquent une réaction excessive du système immunitaire, ce qui se manifeste sous forme du rhume, des larmes, des maux de tête. Le rhume des foins, c’est-à-dire la rhinite allergique, est une affection de plus en plus fréquente et, ce qui est encore pire, cyclique et extrêmement problématique.

Parfois, une rhinite permanente est le résultat d’une simple déviation de la cloison nasale et de l’obstruction du canal nasal qui en résulte, mais elle peut aussi être causée par des maladies graves telles que des troubles circulatoires ou même le cancer.

Symptômes de rhinite chronique

La rhinite chronique peut avoir un caractère paroxystique, c’est-à-dire qu’elle peut survenir de temps à autre ou être continue.

Voici les principaux symptômes de la rhinite :

  • augmentation de la sécrétion,
  • écoulement nasal,
  • obstruction et difficultés respiratoires y associées,
  • éternuements,
  • parfois larmoiement.

On classe le type de symptômes comme légers, c’est-à-dire ceux qui sont moins gênants et n’ont pas d’effet sur l’activité normale et modérés (perturbant le fonctionnement) et sévères, nécessitant un traitement constant.

La rhinite, même prolongée, est un phénomène courant, mais dans la plupart des cas, elle n’indique pas une maladie grave. Cependant, si elle s’accompagne de symptômes supplémentaires et dérangeants (fièvre élevée, douleurs musculaires et articulaires, maux de tête, changement d’odeur et de couleur de la sécrétion) ou si elle dure plus de 12 semaines, vous devriez absolument consulter un médecin.

Remèdes pour lutter contre la rhinite – médicaments en vente libre

Malheureusement, le traitement de la rhinite ne concerne que les symptômes. Il n’est pas traité avec des antibiotiques ou d’autres médicaments qui éliminent la cause de la maladie. Les préparations disponibles en pharmacie sans ordonnance sont dans chaque cas un médicament contre la rhinite destiné uniquement à soulager les symptômes. Ce sont des remèdes qui provoquent le rétrécissement des vaisseaux sanguins de la muqueuse nasale, réduisant ainsi l’enflure et la quantité de mucus.

Vous pouvez choisir parmi les produits topiques nasaux – gouttes, aérosols, gels, contenant généralement de la xylométhasoline ou de l’oxyméthasoline, substances qui rétrécissent les vaisseaux et nettoient la cavité nasale, ce qui facilite la respiration. Cependant, ils ne peuvent pas être utilisés pendant plus de quelques jours, car ils peuvent irriter ou même endommager la muqueuse.

Il existe également des médicaments à effet rétrécissant pris par voie orale, contenant de la pseudo-éphédrine. Ils agissent de la même façon, réduisent la congestion de la muqueuse nasale, éliminant ainsi la sécrétion et soulageant les symptômes désagréables tels que l’obstruction nasale. Cependant, vous devez être prudent lorsque vous les prenez, surtout en cas d’hypertension, de maladie cardiaque, d’hyperthyroïdie, de diabète, de troubles rénaux ou hépatiques graves.

Lisez aussi : Médicaments de résistance

Remèdes maison pour la rhinite

Tout d’abord, l’échauffement du corps joue un rôle important. On peut le faire de diverses façons, en buvant des liquides chauds et réchauffants, par exemple, du thé avec du jus de framboise, en prenant un bain chaud, en trempant vos jambes dans l’eau chaude ou en frictionnant vos pieds et votre poitrine avec une pommade chauffante, de préférence du camphre. En retour, on devrait refroidir la température de la chambre à coucher et assurer une bonne humidification de l’air dans tout l’appartement, car l’air humidifié protège la muqueuse du dessèchement, tout en empêchant l’épaississement de la sécrétion.

Voir aussi : Remèdes maison pour booster l’immunité

Une bonne hydratation du corps est tout aussi importante. Il faut boire beaucoup de liquides, tels que des thés de fruits, des extraits de fruits et de l’eau au jus. Les liquides diluent le mucus nasal, ce qui facilite son élimination et fournit les microéléments nécessaires.

Dans le cas de la rhinite, l’inhalation est un excellent choix. Pour cela, on peut utiliser des infusions à base de plantes : camomille, thym, sauge, ciste. On peut également faire recours à des huiles essentielles – eucalyptus, pin, arbre à thé. On prépare le traitement en ajoutant dans le bol quelques gouttes d’huile par 1 litre d’eau bouillante. On incline ensuite la tête couverte d’une serviette sur la vapeur d’eau et on inspire pendant quelques minutes (environ 5 minutes) avec le nez et expire avec la bouche.

On peut aussi ajouter quelques gouttes des huiles essentielles sur les oreillers, pyjamas, mouchoirs, cela nous aidera à mieux respirer. C’est aussi un bon moyen pour lutter contre la rhinite chez les enfants. Des patchs impregnés d’huiles destinés à coller sur la literie ou sur les vêtements sont également produites spécialement pour eux.

Ça pourrait t’intéresser :

  • Comment guérir les sinus
  • Cocktails et jus de fruits pour booster l’immunité

Category: santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article by: piotr