Comment guérir les sinus ? Des remèdes maison et plus…

La rhinite et les maux de tête peuvent signifier simplement un rhume, mais ils peuvent aussi être un symptôme de la sinusite aiguë. Pire encore, chaque année, même quelques millions de personnes luttent contre cette maladie sans le savoir. On estime que jusqu’à un tiers des Français ont déjà souffert de sinusite aiguë et qu’un Français sur cinq souffre de sa forme chronique. Comment guérir les sinus ? Découvrez-le en lisant cet article !

Qu’est-ce que la sinusite ?

Les sinus paranasaux sont des cavités remplies d’air à l’intérieur du crâne, reliées à la cavité nasale. En plus de leur fonction d’amortisseur pour les structures cérébrales délicates, ils jouent également d’autres rôles, comme l’humidification de l’air inhalé par le nez. Ils comprennent : les sinus frontaux, les sinus maxillaires, les sinus ethmoides et les sinus sphénoïdaux.

La sinusite est un processus inflammatoire de la muqueuse qui tapisse l’intérieur des sinus, créé à la suite de troubles de la ventilation naturelle. Par conséquent, le mucus est difficile à enlever et il remplit les sinus en les bouchant. Les bactéries se multiplient, provoquant la propagation de l’infection, l’air qui ne peut pas s’échapper presse contre les parois des sinus, causant de la douleur. L’inflammation peut être aiguë, passant après environ 3 semaines, chronique, qui dure beaucoup plus longtemps, environ 8 semaines, ou récurrente, quand l’épisode aigu survient plusieurs fois par an.

Bien que les sinus sains ne causent aucun problème, ceux malades peuvent rendre notre vie insupportable. L’inflammation et ses symptômes sont le résultat d’une infection bactérienne ou virale. Dans de tels cas, il y a une douleur sinusale, située dans la région du sinus enflamé, un état fébrile, un nez bouché, un mucus intense s’écoulant dans la gorge, parfois une toux.

Lisez aussi : Des façons artisanales de résister

Sinusite aiguë et chronique

Ce qui est caractéristique pour la forme aiguë d’infection, c’est qu’elle survient soudain, associée à un rhume ou à une infection causée par une bactérie ou un virus. Les symptômes typiques disparaissent habituellement après environ 2 à 3 semaines. Cependant, les inflammations aiguës peuvent être récurrentes malgré le traitement. Il s’agit d’une forme chronique lorsque la maladie survient plusieurs fois par an ou persiste pendant environ 8 semaines chez les adultes et jusqu’à 12 semaines chez les enfants.

Dans de telles situations, surtout lorsque, malgré le changement de méthode de traitement, les symptômes non seulement persistent, mais s’intensifient même, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Il s’agit d’éliminer les changements pathologiques qui se sont produits à la suite d’une infection durable.

La sinusite chronique, non traitée ou mal traitée peut durer des années et avoir une évolution légère, avec des périodes d’aggravation. Il ne fait aucun doute que l’intensification des symptômes, même de temps à autre, détériore considérablement la qualité de vie des patients. Le rhume de longue durée, les maux de tête, le nez bouché et le mucus qui coule dans la gorge n’est jamais un plaisir.

Comment guérir les sinus malades ?

Dans le traitement des formes aiguës d’inflammation, on utilise des préparations contenant de l’ibuprofène, ayant un effet analgésique et anti-inflammatoire, ainsi que de la pseudoéphédrine, pour réduire l’enflure de la muqueuse et dégager la cavité nasale et les sinus. Dans les cas plus graves, votre médecin peut vous prescrire des antibiotiques et des stéroïdes.

La médecine moderne dispose de bons outils pour permettre un diagnostic et une prise de décision appropriés concernant le traitement ultérieur. Un tel outil est, par exemple, une endoscopie, qui permet un examen et une évaluation approfondis de l’état et des changements éventuels dans la cavité nasale et les sinus. Dans des conditions inflammatoires récurrentes, des écouvillons et des mises en culture sont parfois effectués pour déterminer quelles bactéries sont à l’origine de la maladie.

Parfois, le traitement des sinus nécessite une intervention chirurgicale. Cela se produit lorsque le laryngologue trouve des changements pathologiques permanents et grands dans les sinus. Un traitement chirurgical peut également être nécessaire en cas d’anomalies congénitales ou acquises dans la structure anatomique des sinus, empêchant une bonne circulation d’air. L’examen le plus précis avant l’intervention chirurgicale est la tomodensitométrie du nez et des sinus, grâce à laquelle toutes les anomalies anatomiques, les changements inflammatoires et leur étendue peuvent être détectés.

Remèdes maison pour guérir les sinus

Si vous avez affaire à une infection dans la phase initiale, il vaut la peine d’essayer de guérir les sinus en utilisant des méthodes naturelles accessibles à tous. Comme dans le cas du rhume, l’inhalation pour les sinus sera la méthode numéro un en termes d’efficacité. Pour cela, on peut utiliser :

1. Inhalation

  • Sel de cuisine – verser quelques cuillères à soupe de sel dans un récipient avec de l’eau chaude, remuer, couvrir la tête avec une serviette et inhaler pendant quelques minutes. On effectue les inhalations une fois par jour pendant 5 jours.
  • Infusions à base de plantes – camomille, thym, menthe poivrée, sauge, ciste. On infuse 50 grammes d’herbes dans un litre d’eau, on inhale pendant environ 10 minutes, une fois par jour, pendant plusieurs jours.
  • Huiles essentielles – thym, pin, amande, eucalyptus et menthe. Ajouter quelques gouttes d’huile à l’eau chaude, répéter l’inhalation comme ci-dessus.

Vérifiez : Comment renforcer l’organisme

2. Irrigation des sinus

L’irrigation des sinus frontaux n’est pas une méthode agréable mais efficace. Ce type de traitement nettoie le nez et les sinus, facilite la respiration, soulage la douleur. Pour l’irrigation, on utilise de l’eau distillée, de l’eau de mer ou du sérum physiologique. L’irrigation peut se faire avec un mouche-bébé, une pipette ou un compte-gouttes. Cela ne devrait pas durer plus de quelques minutes et, en cas de douleur ou de saignement, on devrait l’interrompre immédiatement.

3. Compresses

Un autre remède maison pour guérir les sinus, ce sont les compresses chaudes. On les applique localement, par exemple à la base du nez, et on le prépare, entre autres, avec de sel chauffé, enveloppé dans un torchon propre et appliqué sur le point douloureux.

4. Herbes médicinales

Enfin, diverses herbes pour la sinusite, destinées non seulement à l’usage externe, sous forme d’inhalation, mais aussi à l’usage interne, sous forme de sirops, infusions, thés et teintures, donnent de très bons résultats. Voici quelques exemples d’applications :

  • Sirop de thym – on couvre un bouquet de thym frais avec 1,5 litre d’eau, on le laisse mijoter pendant une demi-heure, après le refroidissement, on ajoute 2 cuillères à soupe de miel de sarrasin et le jus d’un citron entier. On en prend une cuillère à soupe trois fois par jour.
  • Infusion de tilleul et de framboises séchées – on infuse une cuillère à café d’herbes pendant environ 10 minutes, après le refroidissement, on y ajoute du miel de miellat et on en boit 5 fois par jour.
  • Liqueur d’ail et de fleur de molène – on mélange 10 gousses d’ail hachées avec une poignée d’herbes séchées, on verse un verre d’alcool et on le laisse dans un endroit sombre pendant 2-3 semaines. Puis on le fitre, verse dans une bouteille et laisse reposer encore 5 semaines. On en boit trois fois par jour.

Les éditeurs recommandent :

  • Huile de foie de morue pour booster l’immunité
  • Vitamines pour l’immunité

Category: santé

One comment

  1. Salut. Chaque année en hiver, je lutte contre la sinusite. Malheureusement, je ne gagne pas vraiment 🙁 Chaque année c’est la même chose : maux de tête, peut-être pas trop forts mais très gênants, rhume continu, nez bouché, parfois une sensation d’oreilles bouchées…… C’est une horreur. Il faudrait que je commence à faire des inhalations et des irrigations, parce que les pilules et les vitamines seules ne suffisent pas. Quelqu’un a essayé les inhalations ? Est-ce qu’elles donnent des effets durables ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article by: piotr