Régime alimentaire pour les cheveux et les cils : apprenez les règles et voyez comment construire le menu

De beaux cheveux brillants et de longs cils épais sont probablement le rêve de chaque femme. Cependant, tout le monde n’est pas aussi doté à cet égard, et c’est pourquoi les deux exigent donc beaucoup d’efforts pour en faire un objet de fierté de femme. Tout en prenant soin de ces ornements naturels pour le visage, nous ne réalisons pas toujours que les différentes préparations, même les meilleures, ne sont pas tout. Tout aussi important que la nutrition externe, c’est de nourrir les cheveux de l’intérieur. Les recherches ont sans aucun doute montré qu’un régime alimentaire approprié a un effet positif sur les cheveux et les cils, leur belle apparence et leur bon état.

Causes des problèmes de cheveux et de cils

Des cheveux sains sont un signe visible de bonne santé pour tout le corps, et comme les cheveux font son partie intégrante, ils ont besoin des mêmes nutriments. Pour leur bon développement, cependant, des substances telles que les acides gras oméga 3, les vitamines B et des micro-éléments spécifiques – silicium, fer, cuivre, iode, zinc – sont particulièrement nécessaires.

La carence en vitamines et en autres substances provoquée par une mauvaise alimentation est l’une des causes les plus fréquentes de mauvaise condition des cheveux et même de leur perte. D’autres raisons de fragilité, de délicatesse ou de perte de cheveux excessive comprennent des facteurs environnementaux, le stress permanent, l’utilisation de certains médicaments, parfois une maladie grave ou des antécédents hormonaux.

Bien que les cheveux qui tombent ou qui semblent abîmés puissent facilement attirer notre attention et nous encourager à agir immédiatement, nous ignorons souvent les symptômes similaires qui concernent les cils que beaucoup de gens négligent.

En plus de leur alimentation, leur état et leur apparence sont énormément affectés par le maquillage et le démaquillage. Des cosmétiques et des préparations inappropriées, le manque de soin pour démaquiller les yeux pour la nuit, l’allongement de cils fins et délicats, l’utilisation fréquente de recourbe-cils, tout cela fait que ces poils extrêmement sensibles dépérissent et tombent.

Lisez aussi : Comment renforcer vos cils

Même les médicaments les plus chers et les traitements les plus soigneux ne serviront à rien si nous n’apprenons pas à bien soigner nos cils, et surtout, si nous ne commençons pas à bien les nourrir, tout comme les cheveux sur la tête. Il vaut la peine de s’en souvenir surtout quand on décide, par exemple, d’essayer de perdre du poids de façon intensive et de suivre un régime alimentaire restrictive.

Comment prendre soin de vos cheveux et de vos cils ?

Le plus important est d’éliminer les facteurs qui ont un effet destructeur sur les cheveux. Dans le cas des cils, il s’agit de renoncement ou, au moins, de limitation des traitements artificiels sous forme d’extension ou de recourbement, de maquillage avec l’utilisation de bons produits cosmétiques et d’un démaquillage doux et soigneux. Dans le cas des cheveux, l’utilisation plus rare de lisseurs cheveux, de fers à friser, de sèche-cheveux, de produits de coiffage, le renoncement de teintures de mauvaise qualité et la limitation de la coloration, des crêpages des cheveux et de leur brossage.

Il est recommandé d’utiliser systématiquement de bons produits cosmétiques, des revitalisants pour les cheveux et les cils ou des remèdes maison aux effets bénéfiques confirmés. En ce qui concerne les produits préparés, nous pouvons utiliser selon les besoins, par exemple, des cosmétiques avec des protéines en cas de cheveux abîmés, avec des humectants, c’est-à-dire des hydratants en cas de cheveux secs, cassants et inflexibles, ou avec des émollients qui forment une couche protectrice à la surface des cheveux.

Jetez un coup d’oeil : Classement des conditionneurs pour les cils

Il existe également des remèdes naturels éprouvés pour améliorer l’état des cheveux et des cils. Il s’agit principalement de l’huile de ricin qui contient les nutriments les plus précieux, à savoir les acides gras, les vitamines A, E et B, le bêta-carotène, le fer. L’huile de ricin, combinée avec du jaune d’œuf cru et du jus de citron et appliquée sur la tête sous forme de compresse, peut faire des miracles, et l’amélioration de l’état des cheveux est visible après un seul traitement.

Pour les soins capillaires, on utilise également des extraits de germes de soja et de blé qui contiennent des vitamines B, des minéraux et du panthénol, qui joue un rôle très important dans la régénération capillaire, il hydrate les cheveux et constitue une barrière protectrice. Non moins important que les conditionneurs, c’est aussi de séléctionner habilement un bon shampooing, adapté au type de cheveux et aux problèmes potentiels. Cependant, nous ne devons pas oublier que tous les traitements et remèdes décrits ci-dessus peuvent ne pas être suffisants si le corps, et donc les cheveux ou les cils, ne reçoivent pas la quantité suffisante des nutriments nécessaires.

Régime pour les cheveux – substances essentielles pour la croissance des cheveux

La structure du cheveu est formée principalement par les protéines, les graisses et les minéraux. Sa partie la plus importante est le bulbe pileux qui pousse à partir du follicule pileux. Les nutriments et le sang pénètrent le follicule pileux et nourrissent les bulbes pileux. Cependant, pour approvisioner les cheveux, le corps a besoin de disposer de la bonne quantité de nutriments, car en cas de leur manque, les organes vitaux les plus importants sont fournis au tout début, et les cheveux, comme les ongles, seulement à la fin.

Toute carence, qu’il s’agisse de protéines ou de silicium, de fer, de vitamine B ou de zinc, se reflète donc presque immédiatement dans l’état des cheveux. Ils sont aussi certainement endommagés par des erreurs alimentaires – consommation excessive d’alcool, de café et de thé forts, trop de graisses animales, de sucre et de certains légumes contenant des oxalates (oseille, épinard, rhubarbe), qui bloquent l’absorption du calcium, du magnésium et du zinc.

Les substances dont les cheveux ont besoin sont… :

  • protéines et acides gras – éléments constitutifs essentiels des cheveux
  • zinc et cuivre – qui décident de la force et de la brillance de vos cheveux
  • silicium – avec effet d’accélération de la croissance et de renforcement
  • fer – qui influence la structure correcte des cheveux et leur taux de croissance
  • calcium et magnésium – bénéfique pour l’état des cheveux
  • vitamines B – régulant la sécrétion de sébum, améliorant la structure et la brillance.
  • vitamines A, E et C – ayant des propriétés antioxydantes, favorisant le bon état des cheveux

Où pouvons-nous trouver les nutriments dont nos cheveux ont besoin ?

Les protéines et les acides aminés sulfuriques peuvent être apportés à travers la consommation de poisson, d’œufs, de haricots, de bœuf et de légumes comme chou, brocoli, chou-fleur, cresson, navet noir, radis, raifort et oignons.

Le zinc se trouve dans les fruits de mer, les légumineuses, les céréales à grains entiers, les noix et les graines de citrouille. Le foie, les noix, les graines, le cacao et les flocons d’avoine sont, à leur tour, les sources de cuivre.

Le silicium, très important pour l’état des cheveux et qui est leur élément constitutif, est fourni à travers le son et les flocons d’avoine, les produits laitiers, le riz, les betteraves, l’ail et l’oignon et l’eau de source naturelle.

Le fer se trouve dans la viande, en particulier les abats et les légumes verts feuillus, et le magnésium dans le son et les produits céréaliers, le lait, la viande et les noix.

Les vitamines B jouent un rôle très important et se trouvent dans divers produits alimentaires, à savoir :

  • B1 – dans le gruau de sarrasin, la levure, les noix et les amandes, les flocons d’avoine, le pain complet, les œufs, les légumes et les fruits – tomates, pommes de terre, choux, choux-fleurs, légumineuses, pamplemousses.
  • B2 – dans le son, la levure, le maïs, les petits pois, les choux-fleurs, les épinards, le céleri, les pommes.
  • B3 ou niacine – dans la farine de blé complète, le chou frisé, les épinards, les asperges, les graines de tournesol et les noix.
  • B5 – dans les poissons d’eau douce, les œufs, les haricots, le persil, le chou, les fraises, les agrumes et le pollen d’abeilles.
  • B6 – dans le gruau de sarrasin, les pommes de terre, le chou, les carottes, les épinards, les asperges, les bananes, les noix.
  • B7 ou biotine – dans le foie et le jaune d’œuf, la volaille, les fruits de mer, les farines complètes, les tomates, les carottes, les épinards, les champignons.
  • B8 ou inositol – dans les produits à base de grains entiers, les tomates, les betteraves, les choux-fleurs, le chou frisé, le chou, les agrumes.
  • B9 ou acide folique – dans les légumes tels que les épinards, les asperges, les carottes, le persil, les pommes de terre, les navets, les lentilles, les haricots, la chicorée, dans les germes de blé, le riz, le soja, les jaunes d’œufs, les oranges, la levure de bière.

Il faut mentionner aussi la vitamine C dont des sources abondantes sont les suivants : baies, cassis, aronia, églantier, canneberge, agrumes, fraises, kiwi, papaye, groseilles, poivrons, tomates, chou frisé, persil, choux de Bruxelles, chou, chou-rave, brocoli, haricots verts, épinard.

La vitamine E, appelée vitamine de la jeunesse, est également essentielle à la santé des cheveux. On la trouve dans les huiles végétales et l’huile d’olive, les noix et les noisettes, les amandes, les graines de citrouille et de tournesol, le poivron et le persil plat, les tomates, les épinards, l’ail, les carottes, le chou et la laitue, le pain complet, le son et les flocons d’avoine, les produits laitiers.

Lisez aussi : Le collagène – une recette naturelle pour la jeunesse et la santé

Régime pour les cheveux – comment composer un menu

Il ne fait aucun doute qu’à la base d’une alimentation saine on devrait trouver les légumes et les fruits, ce qui est bénéfique non seulement pour nos cheveux, mais aussi pour le fonctionnement et l’état du corps entier. L’abondance de vitamines et de minéraux divers, et surtout de nombreux antioxydants, aide à maintenir une apparence saine et jeune.

Le régime dit « coloré » pour cheveux, cils, vitalité, santé et silhouette élancée sera probablement utile pour composer un menu approprié.

Le régime coloré classe les produits végétaux en fonction de leur couleur et les ingrédients de chacun de ces groupes doivent être inclus dans le menu quotidien :

  • Produits rouges : tomates, poivrons, fraises, framboises, cerises, grenades, pastèques.
  • Produits oranges : carottes, poivrons jaunes, pommes de terre, citrouilles, courgettes, courges, pêches, mangues, oranges, pommes.
  • Produits verts : épinards, persil plat, chou frisé, poivron vert, laitue, asperges, pois, haricots, brocoli, choux de Bruxelles, chou, cresson.
  • Produits violets : baies, myrtilles, mûres, prunes, raisins.

Notre menu doit bien sûr inclure des produits céréaliers à grains entiers, des produits laitiers, de la viande maigre, des œufs, du poisson, des noix, des graines et des germes. Cependant, alors que la consommation quotidienne de fruits et légumes est hautement souhaitable, en ce qui concerne la viande et les œufs, nous devrions limiter leur consommation à 2-3 fois par semaine.

Voici un exemple de régime alimentaire pour les cheveux et les cils :

  • Petit-déjeuner – flocons d’avoine au lait avec noix, tranche de pain complet avec jambon et laitue ou chou frisé.
  • Deuxième petit déjeuner/brunch – salade de fruits, eau minérale.
  • Déjeuner – velouté de citrouille, de lentilles, de brocoli ou de pois verts, gruau de sarrasin, poisson cuit dans du papier d’aluminium, salade de carottes et de chou, jus de légumes ou de fruits.
  • Goûter – biscuits de millet faits maison, eau au citron.
  • Dîner – fromage blanc avec radis, ciboulette ou fumée oignon de printemps, pain de seigle, salade de tomates et poivrons.
  • Petit-déjeuner : petit pain de farine de Graham avec pâte de maquereau et de fromage à la crème, salade de salade verte, roquette, orange et graines de tournesol avec un peu d’huile d’olive et jus de citron.
  • Deuxième petit-déjeuner/brunch : yaourt au muesli, demi-pamplemousse.
  • Déjeuner : soupe froide de betteraves, riz brun, poitrine de poulet cuite à l’étuvée avec herbes et champignons, salade de céleri, ananas frais et persil plat.
  • Goûter : mousse de fruits.
  • Dîner : pain complet, œufs durs, salade d’avocats, épinards frais et tomates.

Vous devez également savoir que ni les soins les plus attentifs, ni une alimentation saine n’assureront soudainement la croissance de grandes boucles au lieu de cheveux fins et délicats offerts par la nature ou par les gènes. Il est également impossible d’arrêter les changements indésirables causés par le vieillissement ou les troubles hormonaux. Mais il est certainement possible de les ralentir et de les apaiser et, si vous avez des cheveux faibles et pauvres résultant de notre négligence, de retrouver leur aspect et leur éclat anciens.

En plus d’un régime alimentaire approprié, il vaut la peine de prendre des suppléments spécialement préparés pour la régénération, le renforcement des cheveux et la restauration de leur belle apparence. Un excellent produit dans cette catégorie est Locerin qui contient deux riches sources de silicium, ainsi qu’une gamme complète d’autres substances nécessaires aux cheveux.

En savoir plus sur le complément alimentaire Locerin

locerin

On recommande aussi : Critique d’Eleverlash conditionneur cils

Category: beautérégime

11 comments

  1. L’alimentation peut faire beaucoup pour vos cheveux, mais elle doit inclure beaucoup de nutriments. C’est la super persévérance qui compte ici. Ce n’est que lorsque j’ai commencé à respecter strictement les règles de la nourriture que mes cheveux ont commencé à devenir plus forts. Et pas immédiatement, mais après quelques mois.

  2. C’est vrai. Le régime doit être totalement changé. Au début, je pensais qu’il suffisait de remplacer le pain blanc par le pain complet et de manger un peu plus de fruits, mais malheureusement ce n’était pas suffisant pour mes cheveux affaiblis. Ce n’est qu’après avoir commencé à manger beaucoup de graines, noix, céréales, son, etc. tous les jours, et beaucoup de légumes ainsi que des jus de légumes, en plus d’une vraie huile d’olive souvent utilisée – que l’état de mes cheveux a commencé à améliorer 😉

  3. Jeanne9, c’est bien que tu as mentionné l’huile d’olive. En apparence, ça n’a pas d’importance pour les cheveux, et pourtant c’est au contraire. Il semblait que mon régime était bon (je le croyais) et mes cheveux étaient quand même faibles et sans vie. Mais comme quelqu’un me l’a fait remarquer plus tard – je consomme très peu de graisses saines comme l’huile d’olive, les huiles non raffinées. Je n’ai pratiquement pas mangé de poisson non plus. C’est ainsi que, suivant ce conseil, j’ai commencé à manger du poisson et j’ai ajouté de l’huile d’olive et de l’huile de lin à divers plats (même aux yaourts). Les cheveux en ont grandement bénéficié. Alors, je le recommande !

  4. Je recommande la prêle des champs pour la chute des cheveux. Il m’a sauvé de la destruction totale des cheveux. J’ai eu beaucoup de problèmes avec leur perte, comme conséquence d’un système immunitaire affaibli après la maladie. J’ai réussi à soigner mon corps après, mais mes cheveux tombaient quand même. Un peu plus longtemps et je serais chauve 😉 J’ai lu à propos de la prêle et je l’ai acheté en pilules, et je buvais aussi du thé à la prêle et à l’ortie tous les jours. Et j’ai réussi à arrêter la perte de cheveux 😀 et des mes observations résulte que la perte de cheveux a diminué après environ un mois et maintenant, après deux autres, la perte de cheveux est de 70% moindre. Ouais, c’est super.

  5. Avez-vous un brevet pour le grisonnement de cheveux ? On parle beaucoup de perte de cheveux et de renforcement, mais est-ce qu’un régime pour les cheveux peut aussi empêcher leur grisonnement ? Vous pouvez toutefois masquer les cheveux gris en les colorant, mais je ne peux pas le refaire trop souvent parce que mes cheveux sont faibles et fins. Je cherche donc des moyens naturels.

  6. Parisienne010101 – un régime approprié peut tout à fait inhiber le grisonnement dans une certaine mesure. Les produits à base de cuivre m’ont beaucoup aidé, comme les graines de tournesol que je mange presque tous les jours en alternance avec les graines de courge, les flocons d’avoine, le son, les noix. Je fais aussi des rinçages à base de plantes contre le grisonnement, ils m’aident aussi. Ils intensifient la couleur naturelle et couvrent les cheveux gris. Cependant, avec ces rinçages, il faut être prudent, car d’autres sont destinés aux brunes, d’autres aux rousses et d’autres aux blondes 🙂

  7. Merci, Eva, pour tes conseils. Je vais essayer ces rinçages. J’ai déjà découvert que les cheveux blonds que j’ai en ma possession peuvent être rincés avec du jus de citron et de la camomille. Je pense aussi que c’est une bonne idée d’utiliser un colorant pour les cheveux, par exemple une fois par mois. Et la teinture, tous les trois ou quatre mois. Quant aux produits en cuivre, j’ai déjà fait mon approvisionnement !

  8. Parisienne0101010101, Je voulais te proposer du henné, mais j’ai lu que vous êtes blonde, c’est exclu alors 😉 Néanmoins, je recommande la coloration au henné à celles qui possèdent les cheveux foncés – il couvre les cheveux gris et en même temps ne les endommage pas.

  9. Non seulement le henné est une alternative aux peintures communes. Pour les cheveux blonds, il existe aussi des teintures naturelles et je dois dire que les résultats sont étonnamment bons. J’utilise de la teinture naturelle depuis 2 ans et je suis très satisfaite. Elle couvre bien mes cheveux gris et pendant longtemps, et bien sûr elle est plus sûre pour les cheveux que les teintures standard. Il y a aussi des teintures spécifiquement pour les cheveux gris, mais je ne l’ai pas testé, donc je ne sais pas si ça en vaut la peine….

  10. Il y a quelque temps, j’ai remarqué des cheveux gris et j’ai commencé à agir tout de suite – un régime riche en iode et en cuivre, un mode de vie sain, éviter le stress…… J’utilise également des rinçages et des masques pour les cheveux pour intensifier ma couleur naturelle. Et je vais vous dire, tout ça marche bien. Le gris n’a certainement pas empiré, et peut-être même qu’il a diminué. Et un autre avantage, c’est que ma couleur naturelle, qui est brun moyen, est maintenant beaucoup plus saturée et plus jolie 🙂

  11. Parce que l’alimentation fait des merveilles 🙂 Ça a marché pour moi aussi. Bien que je n’aie eu aucun problème avec le grisonnement de mes cheveux, j’en ai eu avec une croissance lente (trèssss lente) de cheveux. En outre, les cheveux étaient minces, délicats et semblaient plats, sans volume. Et je rêvais de cheveux longs et épais, et quand même je ne pouvais rien faire pour les faire pousser comme ça. Il y a un an et demi à peu près, j’ai commencé à suivre un régime spécial pour les cheveux et je dois dire que la différence est énorme. Alors, les filles, c’est tout à fait logique d’introduire un tel régime capillaire. Ajoutez à cela quelques masques faits maison, des frictions et vous verrez comment vos cheveux vont s’améliorer. Bien sûr, pas d’une semaine à l’autre, il faut attendre les effets, mais ça en vaut la peine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article by: piotr