Régénération du corps après l’entraînement – comment bien se reposer pour pouvoir continuer à faire de l’exercice.

Régénération de l’organisme – comment reconnaître les premiers symptômes du surentraînement

L’organisme humain se compose de nombreux systèmes qui coopèrent en permanence les uns avec les autres, qui peuvent être comparés en toute sécurité à une usine qui fonctionne, de sorte que même la moindre perturbation de l’un d’eux a un effet automatique sur les autres. Il ne faut pas sous-estimer l’importance de la régénération, qui est importante non seulement pour les sportifs, mais aussi pour chaque être humain. Notre journée typique consiste en une phase d’activité intense, l’effort que nous faisons au travail, à la maison, à l’entraînement ou à l’école, mais le soir, le corps commence habituellement à ressentir les effets négatifs. Il faut donc lui garantir un repos suffisant et de qualité, faute de quoi nous risquons non seulement un risque accru de blessures, mais aussi un syndrome de surentraînement tout aussi fréquent. Le corps commence à réagir de plus en plus fortement à l’augmentation de l’effort physique, et les symptômes les plus fréquents, qui ne peuvent être ignorés de manière décisive, sont :

  • une diminution presque immédiatement perceptible de la force, de l’efficacité et de l’endurance physique globale ;
  • douleurs musculaires d’intensité différente, généralement en fonction du type et de l’intensité de l’activité physique, qui surviennent après l’entraînement ;
  • une vitesse de réaction réduite, c’est-à-dire une diminution de nos valeurs motrices, en bref des réflexes ;
  • manque d’appétit, avec une fatigue prolongée entraînant même une perte de poids perceptible ;
  • réduction de la concentration et des capacités mentales générales, p. ex. se souvenir ou apprendre ;
  • détérioration du bien-être mental, fluctuations de l’humeur, forte nervosité, dans les cas extrêmes pouvant même conduire à la dépression ;
  • dyspnée et problèmes cardiaques et circulatoires, par exemple douleurs thoraciques, que vous devez immédiatement signaler à un médecin. Tout aussi courant est un pouls élevé qui annonce d’éventuels problèmes de tension artérielle ;
  • affaiblissant le système immunitaire de l’organisme, augmentant ainsi sa sensibilité aux infections ;
  • des problèmes d’endormissement, qui peuvent conduire à l’insomnie, ou son inverse, c’est-à-dire une somnolence excessive.

Régénération de l’organisme – comment reconnaître le syndrome de surentraînement et comment le combattre efficacement.

Chacun des symptômes susmentionnés devrait nous causer au moins de l’anxiété, annonciatrice du syndrome de surentraînement susmentionné, que nous pouvons également détecter au moyen de tests simples que nous sommes capables d’effectuer par nous-mêmes. Il suffit d’observer régulièrement son corps, surtout lors d’un grand effort comme la course à pied, alors qu’il faut constamment surveiller son rythme cardiaque. S’il ne diminue pas même après l’entraînement, et que le deuxième jour du matin il y a des troubles, c’est un signe que notre corps n’a pas été correctement régénéré. Pour éviter cela à l’avenir, vous pouvez créer un journal d’entraînement sur papier ou sur votre smartphone, et il existe déjà des applications spécialement conçues à cet effet. Nous enregistrons non seulement nos progrès, mais aussi toutes les réactions du corps à l’augmentation de l’activité physique, tant positives que négatives. Si ces derniers commencent à dominer, c’est le signe qu’il est temps de se reposer et de reconstruire les forces affaiblies.

Ne sous-estimons donc pas le reste, recommandé en particulier pour l’entraînement intensif de la force, dont les avantages ne peuvent vraiment pas être sous-estimés et suivant les règles recommandées par les spécialistes, nous pouvons compter sur vous :

  • réduire le risque de telles blessures, en particulier les étirements douloureux ou la rupture des muscles, ce qui pourrait nous empêcher de nous entraîner même pendant de nombreux mois ;
  • l’élimination rapide des effets du surentraînement présentés ci-dessus ;
  • récupération de force et d’énergie, nécessaire pour réaliser le plan d’exercices prévu sans les interrompre ;
  • un meilleur bien-être mental, donnant la motivation nécessaire non seulement pour continuer à s’entraîner, mais aussi pour aider dans de nombreuses activités ordinaires et quotidiennes ;
  • l’apparition de ce que l’on appelle l’effet de super-compensation, lorsque notre corps stocke et compense l’augmentation des réserves d’énergie à chaque séance d’entraînement. Cela augmente notre force, notre endurance et nos capacités, ce qui nous permet d’intensifier encore plus nos exercices.

Régénération de l’organisme – principes recommandés par les professionnels

Chaque gros effort physique, et pas seulement le levage de charges dans le gymnase, est une charge importante pour le système musculo-squelettique, qui n’a pas seulement besoin de beaucoup de temps pour retrouver sa pleine forme. Cependant, ce repos doit aussi se dérouler correctement, il n’est pas recommandé de s’allonger avec un gâteau, et un tel comportement irresponsable peut même empirer, et ne pas améliorer notre état. Les muscles fatigués de l’entraînement doivent tout d’abord être détendus par des exercices d’étirements doux, réduisant non seulement la douleur ou la possibilité d’acidification, mais aussi le risque de conséquences extrêmement dangereuses du blocage veineux. Une bonne solution est aussi une pause dans l’exercice des mêmes muscles, en maintenant des intervalles entre les séances d’entraînement, pendant 24 ou même 48 heures, selon le degré de surentraînement. Un tel traitement est une base absolue, que nous devons toujours garder à l’esprit, et d’autres principes, utiles aussi dans la vie de tous les jours, non seulement pour les sportifs et sportives, le sont :

1. un plan d’entraînement individuel, adapté aux capacités de l’organisme

Une bonne régénération ne peut être obtenue sans un plan d’entraînement adapté aux possibilités réelles de l’organisme. Sa préparation est une tâche de spécialiste, souvent soutenue par des examens médicaux, précisant exactement quels exercices nous pouvons faire dans quel temps et combien nous devons le consacrer au repos. Bien que vous pouvez trouver des ensembles d’exercices sur Internet, mais leur utilisation irréfléchie comporte le risque non seulement de surentraîner le corps, mais aussi difficile à guérir, les blessures à long terme.

2. une alimentation saine et équilibrée

Les erreurs nutritionnelles commises se vengent presque immédiatement des athlètes actifs, ce qui rend difficile pour eux d’atteindre tous les résultats d’un entraînement intensif. Après tout, le corps d’une personne qui fait de l’exercice a besoin de doses parfaitement adaptées de nutriments, en particulier le composant étant une composante naturelle du tissu musculaire, c’est-à-dire des protéines et des glucides à haute énergie, qui complètent toutes les pertes énergétiques causées par l’entraînement. Par conséquent, un repas pris directement après est si important, dont nous devons toujours garder à l’esprit, pour éviter le catabolisme des muscles, signifie le phénomène de leur désintégration dans la situation lorsque le corps commence à les brûler afin de combler les pénuries d’énergie. Tout ce qui est malsain devrait également être retiré de l’alimentation, y compris la masse musculaire, en particulier les fast-foods, les produits hautement transformés et tous les autres stimulants, y compris l’alcool et les cigarettes, qui peuvent conduire au développement de nombreuses maladies dangereuses, comme l’hypothyroïdie ou le cancer du foie.

3. le réapprovisionnement régulier des liquides perdus

Pendant l’exercice, nous commençons à transpirer intensément et perdons ainsi de grandes quantités de liquide, qui doivent être constamment renouvelées. Si nous négligeons de le faire, des processus dangereux commencent à se produire dans notre corps, qui conduisent à la condensation du sang et, par conséquent, à des troubles cardiaques et circulatoires. Elle peut également entraîner des troubles du système nerveux et une surchauffe particulièrement dangereuse, qui peut même entraîner des coups de chaleur. Alors buvons de l’eau ou des boissons isotoniques recommandées par les médecins et les entraîneurs professionnels, en complétant en même temps les minéraux perdus, les vitamines et autres nutriments précieux.

4. le sommeil, le meilleur remède à tout

La plupart des processus de repos et de régénération de notre corps ont lieu pendant le sommeil, donc nous disons pour une raison que c’est le meilleur remède pour tout. C’est la nuit que la glande pinéale entre en action, en commençant la production de grandes quantités de mélatonine, responsable de la régulation de notre rythme quotidien, “disant” au corps quand il doit être actif, et quand il est temps de dormir et se reposer. Tout trouble de ce rythme naturel affecte immédiatement notre santé, et une dérégulation complète de ce rythme naturel signifie que nous ne pourrons pas nous régénérer. Pendant le sommeil, une hormone de croissance est également sécrétée, ce qui est particulièrement important pour les adeptes de l’entraînement musculaire et est également responsable de la croissance du tissu musculaire. Il vaut donc la peine de déterminer une quantité constante de sommeil, au moins 7 heures par jour et d’aller au lit toujours à la même heure. Vous ne devriez pas non plus vous allonger l’estomac plein, ce qui peut causer des troubles digestifs qui vous empêchent de dormir, cela devrait être environ 2 heures après le dernier repas, et la pièce doit être bien ventilée.

5. bains, massages et autres opérations de régénération

En pensant au bain, bien sûr, il ne s’agit pas de passer de longues heures allongé dans une baignoire, ce qui, bien qu’agréable, peut avoir des effets néfastes sur nos muscles. Une meilleure solution est la thérapie par l’eau, c’est-à-dire l’alternance de douches froides et chaudes, qui à leur tour provoquent un rétrécissement et une dilatation des vaisseaux sanguins bénéfiques pour la santé. L’eau réduit la tension des muscles fatigués, améliore leur circulation sanguine et élimine toute douleur. Une piscine est également recommandée, mais pas une piscine de compétition, mais seulement une piscine relaxante et calme, renforçant tous les muscles, tout en soulageant le système squelettique, en particulier la colonne vertébrale. Des effets similaires sont donnés par le sauna, en chauffant les muscles à la vapeur chaude, mais ne sont pas recommandés aux personnes souffrant de maladies du cœur et du système circulatoire. De temps en temps, il vaut aussi la peine de se confier à un masseur, bien sûr pas un amateur, mais un physiothérapeute professionnel agréé, et de petits massages de certaines parties musculaires peuvent aussi être effectués par vous-même.

Régénération de l’organisme – une supplémentation appropriée, en complément de ce que nous ne fournissons pas avec la nourriture

Nutrigo Lab Regeneration

En suivant les directives ci-dessus, nous serons capables de nous régénérer rapidement et, surtout, efficacement, même après le plus grand effort, mais le processus entier peut être considérablement accéléré, en se souvenant aussi de la supplémentation simultanée et adéquate du corps. Il est principalement destiné à lui apporter les nutriments perdus pendant l’exercice, que l’on ne parvient pas toujours à compléter par un régime alimentaire. Ils contiennent également d’autres ingrédients précieux qui accélèrent le processus de régénération lui-même, et le plus souvent recommandé par les spécialistes est Nutrigo Lab RegenerationUn supplément qui devrait être utilisé par tous les amateurs de sport et pas seulement pour l’entraînement musculaire.

La force avec laquelle il aide au repos et à la régénération découle directement de la composition, 100% naturelle, sans danger pour la santé. Nutrigo Lab Regeneration contient jusqu’à 90 principes actifs, parmi lesquels il convient de mentionner :

  • hydrolysat de caséine – PeptoPro®, qui empêche la dégradation musculaire ;
  • Hydrolysat de protéines de lactosérum – Optipep®, riche en protéines, le composant le plus important du tissu musculaire ;
  • extrait de poivre noir, source de pipérine, qui améliore la condition physique et mentale générale de notre corps ;
  • La vitamine B6, qui s’occupe principalement du système immunitaire et du système nerveux ;
  • acides aminés précieux, tels que : l – la leucine, l – la glutamine, en accélérant le processus de régénération musculaire, l – la glutamine, en participant au processus de métabolisme de l’azote, en éliminant les toxines et en augmentant l’efficacité du corps, l – valine et l – isoleucine, les deux protéger des muscles du catabolisme, augmenter la force musculaire et accélérer le processus de régénération et la guérison des muscles endommagés.

C’est grâce à eux que Nutrigo Lab Regeneration peut se prévaloir d’un spectre d’action exceptionnellement large, garantissant une régénération complète dans un temps extrêmement court, ce qui est généralement impossible à réaliser de manière traditionnelle. Il permet entre autres d’utiliser à 100% la fenêtre anabolisante, c’est-à-dire le moment qui suit immédiatement l’entraînement, où notre corps assimile au mieux tous les nutriments qui lui sont fournis et qui sont également nécessaires au repos.

Comme vous pouvez le constater, il vaut la peine de visiter site du fabricant Ce supplément révolutionnaire, où nous pouvons trouver des informations détaillées à son sujet et en utilisant un formulaire pratique, nous pouvons passer une commande pour un nombre quelconque de paquets au prix promotionnel le plus bas.

Nutrigo Lab Regeneration

Category: entraînement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article by: admin