Herbes pour la perte de poids – une arme naturelle et sûre dans la lutte contre le surpoids

Les herbes accompagnent les gens depuis des milliers d’années pour les aider à combattre divers problèmes de santé. Un peu oubliées et sous-estimées au fur et à mesure que la médecine moderne se développe, elles reviennent à la grâce depuis quelque temps déjà, aussi dans des applications qui n’ont jamais été pratiquées auparavant. Le meilleur exemple de ceci constituent les herbes pour maigrir, récemment populaires – un outil qui soutient le processus de perdre du poids en utilisant des méthodes naturelles.

Herbes favorisant l’amincissement en tant qu’élément d’une thérapie naturelle complexe

C’est un désir naturel de toute personne qui face fait à l’embonpoint ou l’obésité de se débarrasser de l’excès de poids le plus rapidement possible. Il ne faut cependant pas oublier que tous les régimes miraculeux impliquent des restrictions drastiques et des changements soudains dans le cycle métabolique naturel, et que, de plus, leurs effets sont généralement de courte durée et peuvent causer de graves problèmes de santé. Cependant, les herbes, bien qu’agissant à long terme, ont un caractère plus doux, ne perturbent pas les processus physiologiques naturels, mais permettent d’obtenir des résultats permanents.

Les herbes dites amincissantes peuvent affecter le métabolisme de différentes manières. Certains régulent ou accélèrent le métabolisme, d’autres aident à réduire les tissus adipeux, d’autres ont des effets laxatifs ou diurétiques, enfin certains nettoient le corps, renforcent le système immunitaire, réduisent le stress. Dans le cas de certaines plantes, ces propriétés s’accumulent, ce qui les rend particulièrement précieuses pour le processus de perte de poids.

En même temps, cependant, il y a deux choses à se rappeler : tout d’abord, les plantes qui semblent douces, y compris les herbes pour maigrir, ont un certain pouvoir, alors chaque traitement à base de plantes doit être réfléchi, et dans le cas de prendre des médicaments, il doit être consulté par un médecin. Deuxièmement, pour que le processus de perte de poids donne les résultats escomptés, il doit être complet. Les herbes seules ou les pilules les plus miraculeuses ne feront rien si nous ne combinons pas le traitement avec un changement des habitudes alimentaires et une plus grande activité physique. Il n’y a pas de moyen magique pour perdre du poids sans aucun effort de notre part.

Quel genre d’herbes pour maigrir ? Classification par type d’impact

1. Herbes pour améliorer le métabolisme

L’une des raisons de la prise de poids est que le métabolisme est trop lent. Parmi les herbes qui accélèrent ce processus, il faut mentionner :

  • rhizome de chiendent,
  • écorce de bourdaine,
  • camomille,
  • sauge,
  • racine de pissenlit,
  • achillée,
  • menthe poivrée.

Les épices à base de plantes bien connues comme le basilic, le thym, l’origan, la marjolaine, le romarin, la livèche, le fenouil, le cumin, le gingembre et la cannelle ont également un effet positif sur la digestion et accélèrent le métabolisme.

2. Herbes brûlant le tissu adipeux

Voici les plantes les plus connues et les plus efficaces pour la réduction des réserves de graisse :

  • thé vert – améliore la circulation sanguine et la digestion, abaisse le taux de cholestérol et prévient les sauts soudains du taux de sucre ;
  • thé rouge – appelé tueur de graisse, il inhibe sa biosynthèse, stimule la sécrétion des sucs digestifs et le péristaltisme intestinal ;
  • guarana – contient plus de caféine que le café, augmente la thermogenèse, ce qui provoque une combustion plus rapide des calories, élimine l’excès d’eau ;
  • yerba mate – améliore le métabolisme, réduit la faim, accélère la combustion des graisses.

3. Herbes laxatives pour maigrir

Surtout dans ce cas, il convient d’être prudent, car les herbes comme le séné, l’écorce de bourdaine, la rhubarbe, la réglisse ou les graines de lin ont un fort effet et lorsqu’elles sont utilisées en excès, elles peuvent entraîner une déshydratation et une faiblesse de l’organisme.

  • Séné – il est habituellement utilisé pour la constipation causée par un péristaltisme peu dynamique des intestins. Le séné contient des substances actives, les glycosides anthranoïdes, qui accélèrent et facilitent le mouvement des aliments dans les intestins et leur évacuation.
  • Écorce de bourdaine – augmente la circulation sanguine dans le gros intestin, en stimulant son travail, il a également un effet positif sur le processus digestif.
  • Rhubarbe – en stimulant le gros intestin, elle augmente le nombre de selles.
  • Réglisse – a un léger effet laxatif, rend la consistance des selles plus diluée et facilite leur excrétion.
  • Graines de lin – grâce à sa haute teneur en fibres, elles améliorent la digestion et, en bloquant la libération de substances nocives dans l’organisme, elles préviennent et guérissent les problèmes gastriques. Elles soutiennent la défécation.

4. Herbes diurétiques pour maigrir

Elles jouent un rôle important dans le processus d’élimination de l’excès de poids, car elles aident à nettoyer le corps de nombreuses substances nocives libérées à ce moment-là. En plus de la désintoxication, elles permettent d’éliminer l’excès d’eau de l’organisme, ce qui améliore la fonction rénale et accélère le métabolisme. Cependant, comme dans le cas des herbes laxatives, elles doivent être utilisées avec modération afin de ne pas entraîner une déshydratation de l’organisme.

Les herbes diurétiques comprennent, entre autres :

  • ortie,
  • prêle des champs,
  • feuilles de bouleau,
  • chiendent,
  • livèche,
  • pensée tricolore,
  • coriandre.

5. Herbes pour réduire l’appétit

Les herbes qui suppriment l’appétit agissent de la même manière que les produits riches en fibres – elles gonflent au contact de l’eau et remplissent l’estomac, provoquant la sensation de satiété et réduisant l’appétit. Un régime minceur enrichi d’herbes contribue non seulement à réduire l’appétit, réduisant ainsi l’apport calorique, mais améliore également la digestion, abaisse le cholestérol et soutient le foie.

Parmi les herbes qui suppriment l’appétit on trouve par exemple :

  • guimauve,
  • plantain psyllium,
  • graines de lin,
  • tussilage,
  • myrtilles,
  • bourdaine,
  • fucus,
  • mûrier blanc.

Consultez nos critiques des meilleurs compléments alimentaires à base de plantes pour maigrir :

Category: santé

8 comments

  1. Une sélection très intéressante d’herbes pour maigrir 🙂 il y a de quoi choisir. Parce que j’aime cuisiner et préparer tout moi-même dans la cuisine, j’ai décidé de faire mon propre mélange pour maigrir. J’ai combiné : camomille, menthe, mûre blanche, pissenlit, ortie, fucus. Je le bois le matin, l’après-midi et parfois le soir, environ la moitié ou les trois quarts d’un verre. Jusqu’à présent, j’ai observé que les selles sont plus régulières, les mictions sont plus fréquentes et le désir de manger est plus faible. Ma conclusion est que oui, le mélange est propice à la perte de poids, mais il fonctionne très doucement et pour perdre vraiment du poids de manière visible, vous devez surveiller votre alimentation et il vaut mieux d’y ajouter de la course à pied, du steppeur ou quelque chose comme ça. Ce que je fais depuis quelques jours maintenant 😉

  2. Les plantes médicinales sont efficaces, mais pas en excès. Je me souviens qu’une fois j’ai été déshydraté de mon propre gré en buvant du séné tous les jours. J’étais jeune et stupide 😉 N’oubliez pas, les filles, évitez le séné à moins que vous allez l’utiliser de temps en temps, en cas de constipation grave. Sa consommation quotidienne entraîne l’épuisement, l’évanouissement et la déshydratation. De plus, quand j’ai laissé cette herbe, j’avais encore plus de constipation. Les intestins sont simplement devenus fous. Heureusement, tout s’est revenu à la normale. Maintenant, je ne choisis parmi les herbes que celles qui n’ont pas d’effet laxatif, comme la menthe, le thé vert, la prêle, le mûrier, l’ortie.

  3. Pour moi, les différents médicaments oraux tels que les herbes et les suppléments ne sont qu’un complément au traitement amincissant. Pour moi, cependant, l’alimentation et l’entraînement aérobique sont la base. Ces deux facteurs doivent coexister, sinon le poids ne bouge pas ou je commence à prendre du poids. J’ai essayé le régime seul – ça n’a pas marché. La formation seule ne suffit pas non plus. C’est seulement quand je relie l’un avec l’autre. Et parce qu’il m’est parfois difficile de trouver de la volonté de faire de l’exercice, je me soutiens en prenant des suppléments pour la perte de poids, comme ceux qui ajoutent de l’énergie et suppriment l’appétit en plus.

  4. Je vois que mon savoir sur les herbes pour maigrir était très limité – je ne connaissais que le séné, la bourdaine, la camomille, les graines de lin, alors qu’il y en a beaucoup d’autres 😀 Je vais les essayer, car les bourrelets et le gros ventre se font sentir, et la saison de la plage va commencer bientôt 😀

  5. Les filles, si vous avez un problème non pas tant avec beaucoup de graisse corporelle, mais avec la rétention d’eau dans votre corps, la cellulite, la sensation de lourdeur et le gonflement du corps, je recommande de faire des infusions de l’ortie et d’en boire tous les jours (je bois 2 verres chaque jour – matin et après-midi). Ça marche vraiment très bien, depuis que je le bois, je me sens beaucoup plus légère, l’enflure et la cellulite ont disparu.

  6. C’est vrai, l’ortie est vraiment bonne et utile pour notre silhouette et pour l’organisme entier aussi. Cependant, vous devez faire attention à l’ortie et à d’autres herbes diurétiques pour ne pas entraîner une déshydratation de l’organisme. Elles doivent donc être consommées avec modération et il faut consommer au moins de 1,5 l d’eau minérale par jour.

  7. Moi, j’ai récemment découvert le yerba maté, le thé vert matcha et le thé rouge pu-erh. Je bois du yerba tous les jours après le petit déjeuner, au lieu du café, et du thé vert et rouge l’après-midi. Ils sont tous super, ils ont des propriétés amincissantes et, de plus, ils ont une grande influence sur notre esprit. Parfois je prends aussi de la bourdaine, de l’achillée, de la camomille, surtout en cas de problèmes gastriques, ou quand mon métabolisme ralentit 😉

  8. J’utilise souvent des herbes pour perdre du poids sous diverses formes et j’en suis très satisfaite. Le matin avant le petit-déjeuner, je bois de l’eau avec des graines de lin, pendant la journée je bois des thés pour maigrir et en plus je prends des fibres vitales comme complément aux yaourts ou aux fromages naturels, par exemple. Je dois dire qu’ils sont très utiles pour maigrir, mais si je ne m’entraînais pas régulièrement, certes, je ne ferais pas un tel résultat (10 kg en moins).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article by: admin