Vitamines pour l’immunité – vérifiez comment renforcer votre corps de manière facile!

Pour construire un système immunitaire fort, il est avant tout nécessaire de mettre en place une alimentation saine, avec suffisamment d’espace pour les produits riches en vitamines et minéraux. Beaucoup d’entre eux jouent un rôle très important dans la stimulation des fonctions de défense de l’organisme, et nous protègent ainsi contre les facteurs nocifs. Découvrez quelles vitamines et quels minéraux soutiennent l’immunité et dans quels aliments vous pouvez les trouver !

Vitamine pour l’immunité

Vitamine C pour l’immunité

La vitamine C, ou acide ascorbique, est l’un des composants les plus importants pour la santé et le bon fonctionnement du système immunitaire. Elle soutient parfaitement l’immunité de différentes façons. Tout d’abord, elle appartient au groupe des antioxydants puissants, protégeant ainsi l’organisme contre les effets destructeurs des radicaux libres. Deuxièmement, elle participe à la synthèse du collagène – une sorte de protéine qui soutient les processus de régénération de l’organisme, augmente la résistance aux effets nocifs des microorganismes et des toxines et assure les fonctions protectrices des organes et des tissus.

Troisièmement, la vitamine C protège et scelle les vaisseaux sanguins, en inhibant la pénétration et la propagation des virus et des bactéries dans l’organisme et, en cas d’infection, elle aide à y faire face plus rapidement et facilement. Quatrièmement, elle stimule la production de protéines immunitaires (y compris l’interféron) et de lymphocytes T qui renforcent les mécanismes de défense de l’organisme. Cinquièmement, elle augmente l’assimilabilité du fer, l’un des éléments clés affectant le système immunitaire de l’organisme. La demande en vitamine C augmente surtout en automne et en hiver, ainsi que chez les personnes âgées et les fumeurs.

La vitamine C se trouve en grande quantité dans les fruits comme le cassis, les fraises, les fraises des bois, les agrumes et l’églantier et dans les légumes comme les choux de Bruxelles, le chou, les poivrons, les tomates, les épinards, le chou-fleur, le brocoli et le persil vert.

Vitamine E pour l’immunité

La vitamine E joue un rôle tout aussi important dans le fonctionnement efficace et efficient du système immunitaire. Tout comme la vitamine C, elle appartient au groupe des antioxydants puissants, de sorte qu’elle renforce la barrière protectrice contre les radicaux libres et inhibe le processus de vieillissement. Elle protège l’organisme contre les microorganismes et augmente la résistance aux maladies et aux infections, ce qui est particulièrement important dans ce cas, car la production de radicaux libres s’intensifie pendant les infections.

De plus, la vitamine E protège les membranes cellulaires et soutient le système circulatoire en prévenant la formation de caillots. Lorsqu’il s’agit de renforcer le corps, elle est alors, à côté d’autres nutriments, absolument essentielle.

La vitamine E est présente dans les produits alimentaires tels que : le pain grossier et autres produits à base de farine complète, les noix et les graines, le germes de blé, les épinards, les choux de Bruxelles et le soja, l’huile de tournesol et de colza.

Vitamine A pour l’immunité

La vitamine A est également un antioxydant important. En luttant contre les radicaux libres, elle réduit le risque de cancer, protège les cellules et prévient les processus de vieillissement. En renforçant les fonctions de défense de l’organisme, elle protège contre les attaques des microorganismes, protège de nombreux organes et systèmes (y compris les appareils de la vue, le système respiratoire, le système digestif) contre le développement des processus pathologiques. Elle améliore l’état de la peau et renforce sa résistance aux facteurs nocifs.

Voici les sources de vitamine A :

  • produits laitiers – beurre, lait et produits à base de lait, œufs ;
  • foies d’animaux ;
  • légumes – carottes, poivrons rouges, épinards, tomates, brocoli ;
  • fruits – pêches, abricots, baies.

Il convient de rappeler que les vitamines A et E se dissolvent dans les graisses et non dans l’eau, de sorte que les produits qui en contiennent doivent être consommés avec l’ajout d’huiles végétales. La biodisponibilité des vitamines A et E augmente alors significativement.

Vitamine D pour l’immunité

Une déficience immunitaire est souvent associée à une carence en vitamine D dans l’organisme. C’est un élément très important pour le bon fonctionnement du système immunitaire. Il stimule la production d’anticorps, active les lymphocytes T et mobilise l’organisme pour fournir une réponse immunitaire adéquate en cas d’apparition de virus et autres pathogènes.

La vitamine D est également de plus en plus souvent évoquée dans le contexte des maladies auto-immunes et du cancer. En médecine, on suppose que sa carence augmente le risque de développement de telles maladies. Alors qu’au printemps ou en été, elle ne manque généralement pas dans notre corps, en automne ou en hiver, la plupart d’entre nous présentent un déficit en cet ingrédient.

Si nous voulons compléter notre régime alimentaire avec de la vitamine D, nous devrions consommer des produits tels que les abats, en particulier le foie, le lait entier et les produits laitiers, comme le beurre, les poissons de mer gras, l’huile de foie de morue, les huiles végétales et les fromages affinés.

Vitamines B pour l’immunité

Si votre immunité est affaiblie, il vaut aussi la peine de veiller à compléter votre alimentation avec des produits riches en vitamines du groupe B, car certains d’entre eux ont des propriétés qui soutiennent les fonctions de défense de l’organisme. La vitamine B6 est particulièrement importante ici. Elle participe à la transformation des protéines, participe à la production d’anticorps responsables des réactions immunitaires en cas d’apparition de virus et de microorganismes nuisibles. Elle influence également la synthèse des neurotransmetteurs nécessaires au bon fonctionnement du cerveau et du système nerveux.

Les vitamines du groupe B, qui remplissent un certain nombre de fonctions essentielles pour l’organisme, se trouvent dans presque tous les types d’aliments, mais leurs proportions sont légèrement différentes.

La vitamine B6, ou pyridoxine, se trouve dans les produits végétaux et animaux. Ses sources les plus riches sont les produits céréaliers à base de céréales complètes – son, flocons d’avoine, gruaux, pain grossier. De grandes quantités de B6 se trouvent également dans les noix et les légumineuses. Cette vitamine est également présente dans la viande de porc, le lait, les œufs et certains fruits – bananes et avocats.

La vitamine B3, également connue sous le nom de vitamine PP ou niacine, se trouve dans la volaille, les viandes et poissons maigres, le son de blé et les légumineuses, les prunes, les figues et les avocats. La vitamine B3 protège non seulement contre diverses maladies, y compris les maladies de la peau, mais elle est également essentielle pour la synthèse des hormones sexuelles et au bon fonctionnement du cerveau. La biotine, ou vitamine B7, est tout aussi importante pour le système immunitaire. On le trouve notamment dans le lait, les abats et les champignons.

Minéraux pour l’immunité

Une déficience immunitaire peut également résulter d’une carence en certains minéraux importants. Il y a même des hypothèses selon lesquelles toutes les maladies sont causées par des troubles résultant des carences minérales. Quelle que soit la véracité de ce type de théories, il est indiscutable que le déficit en certains minéraux affecte négativement à la fois l’immunité et le fonctionnement du corps en général.

Zinc et sélénium pour l’immunité

Le zinc protège contre les radicaux libres, améliore les performances intellectuelles, a un effet positif sur le système immunitaire. On le trouve dans des produits tels que les noix, le gruau de sarrasin et le pain complet, l’ail, les haricots, le chou, le fromage jaune, le foie. Le sélénium possède également des propriétés antioxydantes et renforce l’immunité. Ses sources sont principalement les noix et les graines, mais aussi le saumon et le porc, le thon et le bœuf, les œufs et le gruau de sarrasin.

Fer pour l’immunité

Le fer est un composant très important de l’hémoglobine. Cet élément veille à la bonne oxygénation du corps, augmente l’immunité, prévient l’anémie et remplit un certain nombre d’autres fonctions importantes. Le fer héminique facile à digérer se trouve dans les produits d’origine animale, la viande rouge, les abats, les fruits de mer. Cependant, leur consommation en trop grande quantité peut conduire à l’accumulation d’un excès de cet élément et, par conséquent, à diverses maladies dangereuses.

Il est plus sûr de consommer des produits végétaux contenant du fer non héminique, assimilé par l’organisme en fonction des besoins. Ce sont : tofu, soja, haricots, lentilles, spiruline, persil, choux de Bruxelles, brocoli, feuilles de bettes, chou frisé, cacao, farine complète, gruau, pois, betteraves, noix.

Magnésium pour l’immunité

Le magnésium est connu principalement pour ses effets bénéfiques sur les fonctions cérébrales. Il a également un effet positif sur l’immunité, l’état général de l’organisme et le rythme cardiaque. Parmi les produits riches en magnésium, on trouve : chocolat et cacao, son de blé et gruau de sarrasin, bananes, amandes, figues et noix.

Category: santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article by: piotr