Remèdes maison contre le rhume – on se traite avec l’aide de nature !

Il n’y a probablement personne qui n’a pas eu au moins une fois une courte infection des voies respiratoires supérieures, se manifestant par un rhume, une toux, un mal de gorge ou de tête, une augmentation légère de la température. Dans la grande majorité des cas, nous pouvons faire face nous-mêmes au rhume en faisant recours aux méthodes maison que nous connaissons depuis longtemps.

Remèdes maison populaires contre le rhume – conseils généraux

Avant tout, nous devons être capables de distinguer s’il s’agit d’une petite infection ou de la grippe qui nécessite une consultation médicale. Contrairement à la grippe, le rhume se manifeste lentement et n’est pas aussi grave et violent. Il n’est pas accompagné d’une forte fièvre ou de douleurs musculaires et articulaires, mais il est presque toujours accompagné de la rhinite. Il est aussi généralement associé à des changements dans le temps et aux situations où on a été gelé.

Le principe de base en cas de rhume est de garder le corps au chaud, de prendre beaucoup de liquides, de garder un bon régime équilibré (avec plus de citron, miel, ail, légumes frais et fruits) et de soulager les symptômes tels que rhinite ou toux.

Vous pouvez faire recours à une méthode de grand-mère sous la forme d’un bon bouillon essentiel, d’un thé chaud au gingembre, du sirop d’oignon et enfin d’un bain très chaud au-dessus de la température du corps. Et si vous ajoutez de l’huile aromatique à ce bain chaud, par exemple de l’huile d’eucalyptus, vous vous débarrasserez également du nez bouché. Vous pouvez enfin passer 2-3 fois par jour de la pommade chauffante contenant des substances telles que le menthol, le camphre, le thym, l’eucalyptus. Le jus de framboise est aussi souvent utilisé pour le rhume, car il réchauffe bien.

Comment soulager les différents symptômes du rhume

Les inhalations pour le rhume est une méthode efficace pour combattre plusieurs de ses symptômes. Elles entraînent la dilatation des vaisseaux sanguins, augmentant ainsi l’apport sanguin aux muqueuses enflammées. Pour l’inhalation, vous pouvez utiliser une des huiles essentielles – d’eucalyptus, de thym, de pin, de menthe, de térébenthine, ou des herbes comme camomille, lavande, cistes, romarin, sauge. L’application d’Amol pour le rhume donne également de bons résultats. L’inhalation de l’infusion ou de la solution avec Amol pendant quelques minutes désinfecte les voies respiratoires, décongestionne le nez, dilue le mucus, atténue les symptômes de la toux et de la rhinite.

Quand il s’agit de la toux, il vaut la peine d’essayer des sirops faits maison. Par exemple, le sirop d’ail sera efficace contre la toux grasse. Nous le préparons en écrasant les gousses et en les couvrant du jus de citron avec un peu d’eau. Le sirop d’oignon est excellent, bien que peu agréable à sentir, et il a un effet désinfectant, expectorant et anti-inflammatoire. Il suffit de couper l’oignon en tranches, de les couvrir de sucre et d’attendre jusqu’à ce que le jus coule. Par contre, si nous sommes troublés par la toux sèche et fatigante, la cerise noire et l’hysope au miel peuvent aider.

Pour les maux et les chatouillements dans la gorge, des gargarismes à base de plantes contenant du mucus naturel (tussilage, guimave, mauve) seront les meilleures. On peut faire les gargarismes aussi avec de la sauge ou du romarin qui ont des propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques, ou avec de la solution de permanganate de potassium. Une ancienne méthode de traiter les maux de gorge est de boire du lait chaud avec du miel ou du jus de betterave.

Produits naturels pour le traitement du rhume

L’ail devrait sans aucun doute être placé à la tête du combat contre l’infection. Pour le rhume, il est absolument irremplaçable. Appelé antibiotique naturel, en raison des substances qu’il contient (allicine et thiosulfinate), il possède de fortes propriétés bactéricides, antivirales et anti-inflammatoires. Il soulage les symptômes du rhume, permet une récupération plus rapide et fonctionne également bien comme un produit qui renforce l’immunité de l’organisme.

En plus du sirop mentionné ci-dessus, l’ail peut être ajouté au lait avec du miel et du beurre, et sous forme finement haché ou pressé, il peut être placé sur un sandwich ou ajouté à la sauce. Pour que la thérapie soit efficace, vous devriez manger 2 à 3 gousses d’ail par jour, écrasées pour faire ressortir ses bienfaits pour la santé. Bien sûr, il s’agit de l’ail cru, car le traitement thermique détruit les substances précieuses qu’il contient.

Le miel est aussi un allié précieux, riche en vitamines et antioxydants, ayant un effet bactéricide. C’est pourquoi depuis longtemps on donne aux malades du lait ou du thé au miel, et le lait au miel et au beurre est même considéré comme un remède naturel contre la bronchite. Le raifort, source précieuse de vitamines A, B et C, d’huiles volatiles et de substances bactéricides, est tout aussi important dans le traitement des personnes atteintes de rhume, tout comme le gingembre aux propriétés chauffantes et bactéricides.

Vitamine C pour le rhume

Dans le traitement des infections, il est impossible de surestimer l’importance de la vitamine C, il est également bon de savoir qu’en plus des agrumes, ses sources comprend d’autres produits – cassis, choux, brocoli, tomates, épinards, choux frisés, poivron, papaye, kiwi, églantier. La vitamine C raccourcit la durée du rhume, améliore l’immunité, renforce les vaisseaux sanguins, elle a également un certain nombre d’autres propriétés médicinales. C’est pourquoi il est si important d’enrichir notre régime alimentaire des légumes et des fruits riches en acide ascorbique. Par contre, le citron, largement utilisé quand on attrape froid, ne devrait pas être ajouté au thé chaud, malgré la méthode généralement acceptée, car il perd ses propriétés.

Herbes pour le rhume

Les herbes pour le rhume sont également largement utilisées. Beaucoup d’entre eux, par exemple le sureau noir, a un effet antipyrétique, d’autres apaisent la toux – thym, mollène, guimave, d’autres sont parfaits pour l’inhalation – camomille, marjolaine, pin, anis, sauge. Il vaut la peine d’accorder une attention particulière au ciste. Cette herbe récemment populaire a de nombreuses propriétés médicinales, grâce à de nombreux polyphénols, elle augmente l’immunité de l’organisme, mais elle est aussi efficace pour combattre l’infection déjà développée. Si vous avez un rhume, vous pouvez l’utiliser pour l’inhalation ou en infuser du thé.

Mieux vaut prévenir que guérir….

Pour ne pas attraper froid, il faut, d’une part, prendre soin du système immunitaire et, d’autre part, respecter certaines règles dans la vie quotidienne. L’immunité peut être soutenue par une alimentation appropriée, riche en légumes et fruits, en produits à grains entiers, en légumineuses, en miel, en noix, en graines et en autant de produits naturels non transformés que possible. Une activité physique régulière, un bon sommeil et un bon repos aideront également à renforcer le corps. Habillons-nous conformément à la météo, mais souvenons-nous aussi de la ventilation fréquente de l’appartement, même en hiver, et, enfin, évitons les endroits où nous pouvons entrer en contact avec des virus.

Lisez aussi :

Category: santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article by: piotr