Insomnie – un problème croissant de la vie moderne

Insomnie est un terme utilisé pour décrire les perturbations du bon rythme de sommeil et d’éveil, ainsi que l’heure et la profondeur du repos nocturne. Les personnes qui se plaignent d’insomnie ont habituellement de la difficulté à s’endormir, à maintenir leur sommeil, à se réveiller trop tôt ou à dormir peu profondément, ce qui ne leur donne pas un repos suffisant.

Insomnie – symptômes et effets

Le corps a son propre rythme biologique, et l’alternance des phases de sommeil et d’éveil est une condition indispensable à son bon fonctionnement. De nos jours, ce rythme est souvent perturbé, ce qui entraîne des troubles du sommeil, qui touchaient principalement les personnes âgées, et qui sont de plus en plus fréquents chez les jeunes.

Bien que l’insomnie temporaire ne soit pas très nocive pour la santé et ne soit pas particulièrement irritante, elle vaut la peine de bien dormir. Les symptômes désagréables doivent être rapidement éliminés, car des problèmes de sommeil plus longs peuvent causer de l’inconfort et perturber considérablement le fonctionnement quotidien.

Les personnes atteintes de troubles permanents du sommeil se caractérisent par un rendement intellectuel plus faible, des temps de réponse plus longs, une mémoire et une concentration plus faibles, une baisse de l’humeur et de la motivation, une diminution du niveau de pensée créative et des habiletés de prise de décision. De plus, il y a des maux de tête, une condition physique réduite, une hypersensibilité aux sons et à la lumière.

Insomnie est propice au stress supplémentaire, à la baisse de l’humeur et à la dépression, qui à leur tour peuvent exacerber Insomnie, créant un cercle vicieux. Les médecins soulignent également que les problèmes chroniques de sommeil entraînent un affaiblissement du système immunitaire, ce qui peut entraîner d’autres maladies.

Insomnie – causes

L’insomnie est un trouble résultant de difficultés à s’endormir, de la poursuite du sommeil, du réveil précoce ou du réveil en pleine nuit, du sommeil superficiel, qui ne permet pas une régénération complète. Il existe différentes classifications des types d’insomnie en fonction du substrat, y compris organique et inorganique, primaire et secondaire.

Elle est classée selon sa durée en insomnie occasionnelle, c’est-à-dire insomnie de plusieurs jours et de courte durée (jusqu’à un mois), généralement due au stress, et insomnie chronique, qui dure plus d’un mois, le plus souvent due à des troubles mentaux ou maladies chroniques.

En résumé, les causes de Insomnie peuvent être dues à des circonstances externes temporaires telles que le bruit, des conditions défavorables dans la zone de sommeil, le changement de fuseau horaire. D’autres sources sont des facteurs psychogéniques – situation de stress, stimulation émotionnelle, problèmes de vie ou conflits. La cause de Insomnie peut être des états psychotiques, une dépression, des délires, des angoisses et des états névrotiques liés à des troubles du système nerveux. Enfin, l’incapacité de s’endormir ou un sommeil de mauvaise qualité peut être le résultat d’un excès de caféine, d’un empoisonnement à l’alcool ou aux drogues.

Insomnie – traitement

Lorsqu’il s’agit de traiter Insomnie survient spontanément, sans autres maladies qui l’accompagnent, l’outil de base est la thérapie psychologique, parfois soutenue par des médicaments. Le traitement pharmacologique est basé sur le sommeil, les sédatifs, les antidépresseurs et les antipsychotiques. Il existe également un groupe de médicaments en vente libre, tels que la mélatonine, la lupuline extraite du houblon, la valériane, le baume et diverses préparations contenant un mélange de substances végétales appropriées (par exemple, Melatolin Plus).

De nombreuses personnes qui se plaignent d’insomnie utilisent divers suppléments de sommeil, en particulier la mélatonine. C’est une substance naturelle dans le corps, un régulateur spécifique de l’horloge biologique, qui indique le temps de repos de la nuit. Sa sécrétion après la tombée de la nuit nous rend somnolent, et son absence peut contribuer à des problèmes de sommeil et à un manque de sommeil relaxant.

Les moyens naturels de Insomnie

Que nous souffrions d’insomnie ou que nous ayons jusqu’à présent évité ce type de problème, il est nécessaire de prendre des mesures préventives pour assurer une bonne hygiène du sommeil. Tout d’abord, il est nécessaire de respecter des heures fixes de repos nocturne et d’éviter les siestes en milieu de journée. La chambre à coucher doit être bien ventilée et, si possible, la fenêtre doit être ouverte toute la nuit. La température ambiante ne doit pas être trop élevée car il vaut mieux dormir dans un environnement frais.

Quelques heures avant de vous coucher, évitez le café, l’alcool, la cigarette, les repas lourds, les émotions fortes, par exemple sous la forme d’un film, d’une émission de télévision ou d’un livre tendu. Un verre de lait chaud, une infusion de camomille ou un bain dans des cônes de houblon est une bonne idée.

Category: santé

6 comments

  1. Avec ces substances est vrai. Je me demande depuis longtemps pourquoi je n’arrive pas à dormir, mais il ne m’est pas venu à l’esprit que la fumée de la pipe peut en être la cause ou une des causes. Je fume normalement dans la chambre où je dors, puis je ne ventile pas du tout, je m’allonge. Maisrevenue à la raison et j’ai commencé à bien ventiler. Et le rêve s’est amélioré. C’est également vrai avec l’alcool. Une, deux bonnes bières de houblon de temps en temps peuvent encore avoir un effet positif sur le sommeil, mais le fait d’avoir plus d’alcool m’apporte une seule chose : un sommeil superficiel et des réveils fréquents, et puis je ressens de la fatigue et de la somnolence toute la journée……

  2. Je n’arrivais pas à dormir depuis environ un an et demi lorsque mes problèmes et mon stress ont commencé. Mes problèmes de travail sont terminés et mes problèmes de sommeil persistent. Je suis fatigué de me réveiller la nuit sans raison, il n’y a pas de bruit ou d’autres facteurs perturbants. C’est juste que la conscience ne revient pas, mais que mes yeux s’ouvrent et c’est tout. Cela peut se produire plusieurs fois la nuit. Je me sens mal à l’aise. Je pensais que c’était une question de psychisme, que c’était causé par le stress et que si j’enlevais les facteurs de stress, tout disparaîtrait automatiquement. Malheureusement pas ici. Avez-vous une idée de ce qu’il faut faire avec ce problème ?

  3. Clara36, peut-être que tu es simplement bloquée, trop occupée par des problèmes de sommeil et le fait que tu ne peux pas les résoudre, tu y penses trop. Vous vous attendiez à ce qu’un bon rêve revienne comme une baguette magique, mais malheureusement cela ne fonctionne pas toujours comme ça. Il est facile d’entrer dans le cercle vicieux de l’insomnie, mais parfois il est difficile d’en sortir. Ou peut-être vous vous êtes concentré sur les problèmes au travail et avez pensé que ce sont les seules causes des problèmes de sommeil, ou peut-être que les causes sont encore cachées ailleurs ? Vous avez peut-être des tensions différentes, des tensions différentes que vous ressentez la nuit ? Essayez des mesures qui sont souvent recommandées pour l’insomnie, la musique relaxante, les bains, les herbes ou les suppléments, l’oxygénation le soir, etc. et surtout, je vous conseille d’arrêter de penser à ces problèmes de sommeil, pariez sur le plaisir et la relaxation. Quand vous allez au lit avec une attitude que vous ne serez probablement pas capable de dormir à nouveau, cela arrivera probablement 😉

  4. L’insomnie est terrible, mon mari la combat depuis des années. Une fois que c’est mieux, une fois que c’est pire. Physiquement, il n’y a rien qui cloche chez lui, mais plutôt son caractère et sa nervosité constante. Récemment, cependant, nous avons remarqué que la supplémentation en minéraux (en particulier en magnésium), en vitamines B et en mélatonine, prise du jour au lendemain, a permis d’améliorer considérablement la situation.

  5. Faites attention à ce que vous mangez à midi et à quelle heure. Il ne me semblait pas que cela pouvait avoir un lien avec mes problèmes de sommeil. Pour moi, cependant, c’était la cause des terribles problèmes de sommeil. Je dormais sans me reposer, je faisais de très mauvais rêves, souvent même des cauchemars, et je me réveillais souvent. J’ai cru que c’était à cause des nerfs, du stress et finalement je me suis retrouvé dans le bureau d’un psychologue. Pendant l’entretien médical, il s’est avéré que j’avais tendance à manger trop et à prendre des repas trop lourds. Il est devenu évident qu’il s’agissait d’un problème.

  6. Il n’y a aucune raison d’aller chez le médecin parce qu’il ne fait que rédiger une ordonnance et rien de plus. Et pour les somnifères, merci, tu ne veux pas devenir complètement folle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article by: piotr